BILLET FONTERET

Équilibre de l'eau
de sa piscine

Plongez dans notre guide complet sur l'équilibre de l'eau de piscine, où nous explorons l'importance cruciale des tests réguliers et du traitement adéquat pour maintenir une eau claire, propre et sécuritaire.

Les tests nécessaires pour évaluer l'équilibre de l'eau :

Un déséquilibre chimique peut entraîner une croissance excessive d’algues, des irritations cutanées, une corrosion des équipements et même des problèmes de plomberie. Par conséquent, maintenir un équilibre approprié est crucial pour assurer la sécurité et la longévité de votre piscine.

pH :

Le pH mesure l’acidité ou l’alcalinité de l’eau. Un pH idéal se situe généralement entre 7,2 et 7,6. Un pH trop bas peut provoquer une irritation de la peau et des yeux, tandis qu’un pH trop élevé peut rendre le chlore inefficace et favoriser la croissance des algues.

Chlore :

Le chlore est essentiel pour éliminer les bactéries et les contaminants de l’eau de la piscine. Testez régulièrement le niveau de chlore libre disponible dans l’eau, qui devrait se situer entre 1 et 3 parties par million (ppm) pour une piscine résidentielle.

Alcalinité totale :

L’alcalinité mesure la capacité de l’eau à résister aux changements de pH. Une alcalinité totale appropriée (entre 80 et 120 ppm) aide à stabiliser le pH de l’eau et à éviter les fluctuations excessives.

Stabilisant (acide cyanurique) :

Le stabilisant protège le chlore des rayons UV du soleil, prolongeant ainsi son efficacité. Un niveau de stabilisant recommandé se situe entre 30 et 50 ppm.

Les étapes pour un traitement efficace :

Une fois que vous avez effectué les tests nécessaires et identifié les déséquilibres, vous pouvez entreprendre le traitement approprié. Cela peut inclure l’ajout de produits chimiques tels que du pH minus ou du pH plus pour ajuster le pH, du chlore pour désinfecter l’eau, du bicarbonate de soude pour augmenter l’alcalinité, ou du stabilisant pour protéger le chlore.